Esprit

Exigeant, passionné, émotif, Jacques Faussat, chef étoilé depuis 2004 (1 étoile au Michelin), originaire du Gers, cultive les contrastes. La cuisine de Jacques Faussat glisse entre les cultures, entre goût pour le terroir et désir esthétique nippon. Il vous embarque en douceur, mais c’est une lame de fond. Une plongée en sensations profondes, jamais brutales, le plus souvent jouissives.
Ce gascon attaché aux valeurs de la terre et du travail est un sensible. Il vous propose une expérience gastronomique tout en délicatesse et parle de sa cuisine comme on parle d’amour.

Cuisiner comme on aime une femme, telle est la promesse de Jacques Faussat.
Jacques Faussat est un langoureux, et son gâteau de foie gras en est la preuve. Ceux qui le connaissent diront que son inspiration provient autant de son terroir natal que de ses rêves de femmes. Goûter son soufflé à la pêche est comme une longue étreinte, Jacques Faussat est passé maître dans l’art de la séduction culinaire, c’est sa manière de transmettre.

Parfois fougueux, généralement voluptueux, souvent passionnés, les mets qu’il vous propose sont autant de baisers qui vous transportent. Ce chef est plus bien plus dangereux qu’il en a l’air.
Il est aussi puissant qu’il est doux, il ose les saveurs avec des assaisonnements volontaires, parfois piquants : magrets de canard relevés, le désir est là, rouge et poivré. Quand on le croit fragile, il est fort. Jacques Faussat est un cuisinier qui cultive ses limites. C’est un équilibriste qui chaque jour risque tout.

Dans l’assiette, force et fragilité se côtoient sans cesse. Les équilibres sont là et le plaisir est au rendez-vous. Se rendre chez Jacques Faussat c’est emprunter un passage secret entre émoi intérieur et gastronomie. Chez Jacques Faussat on cuisine le sensible et l’émotion est palpable.

Ce chef-là est un homme à découvrir.

Esprit_salle_restaurant Esprit_Jacques_Faussat